Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur ALU !

 

carte_visite_recto.jpg

Un projet participatif

tumblr m2x048H8eQ1r67v5ro1 500

 

 

ALU,

LE WEBZINE

  PARTICIPATIF !

 

tumblr lv7cg9gU4C1qj5jq5o1 500

 

Alu Replay

28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 18:04

 

Couv_Pisteroserose_400.jpg

 

Agnès, Béatrice, Bobie, Elisabeth, et Dene, ce sont cinq femmes d’âges différents, cinq personnalités, cinq parcours. Ce qui les réunit, c’est une station de ski et une période de vacances. Ces vacances aux sports d’hiver vont, en quelque sorte, prendre la forme d’un « huit clos ». Les journées de ces cinq femmes, jeunes pour la plupart, vont se partager en effet entre les pistes de ski, l’hôtel, un bar et quelques restaurants. On assiste alors à une sorte de «chassé-croisé » à plusieurs dimensions. Certaines de ces femmes se connaissent déjà, d’autres vont faire connaissance, mais toutes sortiront différentes de cette aventure. Elles apprendront à mieux se connaître, entre elles, mais aussi à mieux se connaître elles-mêmes, pour ne pas dire se découvrir. Elles alterneront illusions et désillusions et le suspens restera intact jusqu’à la fin.

 

Voilà sans doute ce qui fait la force de PISTE ROSE, ce 5ème roman rose que Cy Jung  a décidé d’offrir à ses lecteurs.

Si ce « club des cinq» n’est pas sans évoquer parfois la célèbre série de romans pour la jeunesse du même nom, il s’agit bien là d’une histoire d’adultes, qui pourrait parfois basculer dans le polar ou, plus encore, dans le roman noir. D’ailleurs les longues phrases de Cy Jung, soucieuse du détail, nous donnent parfois davantage l’impression d’être un témoin de l’histoire plutôt qu’un lecteur. PISTE ROSE, c’est quasiment de la littérature 3D. On a l’impression de déguster nous aussi les différents « cocktails au jus de tomate » et autres « vins chauds » que ces femmes sirotent durant leurs vacances, on a froid quand elles ont froid, faim quand elles ont faim, peur quand elles ont peur. Un peu comme un homme ou une femme invisible, on a l’impression d’avoir assisté physiquement aux différentes aventures et mésaventures d’Agnès, Béatrice, Bobie, Elisabeth, Dene et Stéphanie, sans oublier les autres personnages : la prof de ski, bien entendu, le kiné, le serveur … mais aussi Pierre-Jean, personnage de « second plan », en apparence seulement, dont nous vous laissons découvrir quel rôle il joue.

 

L’autre force de PISTE ROSE, c’est bien entendu d’appartenir à ce que l’on devrait appeler « la littérature réaliste ». Comment s’intéresser en effet à la complexité d’un individu sans s’intéresser à sa sexualité ? Pourquoi dans de nombreux films ou romans la lumière s’éteint-elle lorsque deux personnages font l’amour, pourquoi un plan éloigné, seulement le début, le milieu ou la fin d’une scène, juste le son et pas d’images ou des images avec de la musique ; pourquoi effleurer ou évoquer le sujet et ne pas le traiter ? Même si certains passages des romans de Jean Genet sont magnifiques, des passages des livres d' Eric Jourdan le sont tout autant.

PISTE ROSE, c’est l’histoire de cinq femmes, plus exactement un chapitre, sans doute « clef», de leur vie, chapitre auquel on ne comprendrait rien si on occultait une partie de ce qui fait leur vie amoureuse, c'est-à-dire leur sexualité.

Tout le talent d’une romancière comme Cy Jung, c’est de savoir choisir les mots, les métaphores, décrire les gestes et les sentiments mais c’est aussi et surtout de savoir choisir les moments où elle décidera de nous faire partager l’intimité de ses personnages. C’est ce talent là qui donne une intensité, un rythme et une authenticité à l’histoire. On pourrait presque dire que PISTE ROSE, c’est une longue et belle histoire d’amour avec le lecteur / la lectrice. Du coup, on en redemande forcément et il ne fait nul doute que les lecteurs et lectrices de PISTE ROSE souhaiteront partager les aventures d’autres personnages des romans de Cy Jung.

Pour celles et ceux, et surtout celles (…), qui douteraient encore, s’il fallait comparer ce roman à une friandise, on pourrait le comparer à un petit chardon rose à la liqueur : doux et sucré mais seulement en apparence.

 

  

 

LES DIFFERENTS OUVRAGES DE CY JUNG

 

POUR COMMANDER UN LIVRE DE CY JUNG :

 

FNAC - AMAZON

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Manu - dans CULTURE
commenter cet article

commentaires